[Grammaires Créoles] Stéphane Térosier (U. de Montréal)

Titre: 
Relatives en créole martiniquais : une analyse basée sur l’hypothèse du SN scindé
Date: 
Lundi 29 Juin 2020 - 14:00 à 17:00
Lieu détaillé: 

par visio-conférence

Description: 

Stéphane Térosier (U. de Montréal)
Relatives en créole martiniquais : une analyse basée sur l’hypothèse du SN scindé

Dans la littérature (Bernabé 2003, Damoiseau 2012, Syea 2017), les relatives en créole martiniquais sont traditionnellement décrites comme des suites impliquant deux occurrences obligatoires du déterminant défini la – la première qui suit immédiatement le SN pivot, la deuxième qui occupe la position finale de la suite. M’appuyant sur le fait précédemment inobservé que cette dernière occurrence du déterminant défini est en fait facultative en contexte intensionnel et que son absence/présence a des effets interprétatifs, je propose une analyse des relatives en CM basée sur l’hypothèse du SN scindé à la Ihsane et Puskás (2001). Ainsi, la première occurrence encoderait la définitude alors que la seconde légitimerait une lecture référentielle. Enfin, je propose que cette analyse soit étendue aux SN simples.