DIM

ANR DINLANG

Description: 

L'objectif de ce projet ANR est de comprendre comment les ressources sémiotiques (paroles/signes, gestes, actions) se coordonnent pour construire du sens grâce à l’analyse des pratiques langagières transmises aux enfants durant les diners familiaux français. En s’appuyant sur des méthodes ethnographiques, les quatre partenaires collecteront des diners avec des participants sourds et entendants de deux classes d’âge. Ce corpus donnera lieu à une analyse des interactions langagières qui façonnent la dynamique de la vie familiale dans son habitat culturel imprégné d’expériences sensorielles. Nous ciblerons les variations sociales, discursives et sémiotiques dans deux langues de France, le français et la Langue des Signes Française (LSF). La collecte de données, la plateforme multimodale, le système d’annotations semi-automatique et les résultats scientifiques contribueront à l’enrichissement des méthodes et des modèles théoriques employés pour saisir comment les adultes transmettent leurs ressources multimodales à leurs enfants sourds et entendants.

Le projet proposé est étroitement lié à la mission du CES 27 sur la culture, les créations et le patrimoine à travers sa focalisation sur les dîners familiaux en tant que patrimoine culturel français. À travers les dîners épicés de mets cuisinés, et imprégnés de la compagnie d'êtres chers, nous analyserons la transmission de l'un de nos trésors culturels les plus précieux – le langage.

Les dîners familiaux français synonymes de commensalité sont un rituel collectif qui joue un rôle clé dans l’identité des Français et fait partie intégrante de leur patrimoine culturel. Ces moments partagés de vie quotidienne offrent une occasion idéale d'étudier comment le langage et les pratiques interactives sont transmis aux enfants et comment ces derniers les utilisent pour construire du sens. Parce que l'imbrication subtile de ces pratiques engage pleinement le corps, ce projet mettra en évidence les différences sémiotiques entre les enfants utilisant le français parlé, et la LSF, à des âges différents.

Notre cadre théorique intégrera :

  1. les modèles de l'anthropologie linguistique centrés sur la socialisation langagière;
  2. les approches multimodales du langage;
  3. une approche formelle et kinésiologique du geste et du signe; et
  4. un modèle linguistique combinant la linguistique basée sur l’usage et une approche interactive et pragmatique.

 

L'ambition de nos analyses complémentaires est de mettre en œuvre un nouveau modèle théorique dans lequel nous articulerons les formes d'expression incarnées et les fonctions symboliques du langage pour démontrer à quel point la langue est relative à ses formes d'expression et aux affordances du contexte. Cette approche sera renforcée par le choix d'un événement culturel partagé, les dîners familiaux, qui nous permettra d’analyser les caractéristiques communes et les variations entre mots, signes, gestes co-verbaux et co-signés (y compris le regard et les expressions faciales) dans des activités partagées, situées et en interaction. Cette étude sera fondée sur l'exploration des racines actionnelles du langage qui sont façonnées et exprimées différemment selon les activités en cours, les canaux de communication et l'âge des enfants.

Dates: 
2021 à 2025
Responsable(s): 
Aliyah Morgenstern (PR, Université Sorbonne Nouvelle), Marion Blondel (CR, SFL), Christophe Parisse (CR, Modyco), Mehmet Akinci (PR, Université de Rouen)
Membres: 
Equipe(s): 
Co-porté par SFL

Labo poétique

Description: 

Labo poétique : Poésie, création et traduction en LSF et en français.

Le « Labo poétique » est né de la rencontre entre l’association Arts Résonances, le service d’interprétation Des’L et le laboratoire de linguistique Structures formelles du langage (UMR 7023 SFL) ; il s’intéresse en particulier à l’interprétation-traduction de la poésie en langue des signes.

Dates: 
2016 à 2022
Membres: 

avec Brigitte Baumié (Arts Résonances), Marie Lamothe (Des'L), Levent BESKARDÈS, Igor CASAS, François BRAJOU, Aurore COROMINAS, Djenebou BATHILY, Laurent GRISEL, Carlos CARRERAS, Agnès MILLET...

Publications liées: 

Actualité !

Entretiens vidéos entre Levent Beskardès et Laurent Grisel & entre Marie-Thérèse L'Huiller et Chantal Liennel sur Canal U :

https://www.canal-u.tv/producteurs/site_pouchet_cnrs/sfl/lsf/revue

en lien avec

Les éditions Plaine page et l'association Arts Résonances ont le plaisir de vous présenter la revue GPS n° 11 Poésies Sourdes, les enjeux des traductions
http://plainepage.com/editions/gps.htm & http://plainepage.com/editions/artmatin/gps11.htm

un n° conçu et préparé par Brigitte BAUMIÉ en résidence chez Plaine page avec

Levent BESKARDÈS, Arnaud BALARD, Juliette DALLE, Guy BOUCHAUVEAU, Igor CASAS, François BRAJOU, Aurore COROMINAS, Jennifer OLIVE, Erwan CIFRA, Cyrille-Marie BRACHET, Marie-Thérèse L’HUILLIER, Chantal LIENNEL, Frédérique BOUCHARD, Yann CANTIN, Claude BER,   Claudie LENZI, Patrick DUBOST, Mathilde CHABBEY, Fabrice CARAVACA, Djenebou BATHILY, Laurent GRISEL, Carlos CARRERAS, Rodriguez YUSTE, Pierre GUÉRY, Aurélie de LA SELLE, Pauline CATHERINOT, Elio POSSOZ, Yann BOUDIER, Éric BLANCO,  Julien BLAINE, Simon ATTIA, Patrick SIROT, Mélanie JOSEPH, Marion BLONDEL, Laurent GRISEL, Marie LAMOTHE, L.L. de MARS, C. de TROGOFF, Franca TROVATO, Christine MADHESSIAN, Marine COMTE, Éric BLANCO, Eugenia GIANCASPRO, Mathieu GABARD, Agnès MILLET
réalisé avec les soutiens de :

 Ministère de La Culture :
    DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur
• La Région SUD pour la résidence de Brigitte Baumié
• La Fondation Michalski pour l’écriture et la littérature
• La SOFIA société française des intérêts des auteurs de l’écrit et La Copie privée
• Le Département du Var
• La Ville de Toulon

et avec nos partenaires
• L’association Arts Résonances soutenue par la Région et la DRAC Occitanie
CNRS, Laboratoire SFL (Structures Formelles du Langage – Université Paris 8 – CNRS – UMR 7023)
• Les Beaux Arts de Marseille ÉSADMM (École Supérieure d’Art et Design Marseille Méditerranée)    Pi Sourd et Pi Lab

Equipe(s): 
Co-porté par SFL

CIGALE

Logo du projet CIGALE
Description: 
Nous, les Cigalons, venons de perdre une de nos âmes fondatrices, Dominique Boutet. Le Covid19 nous prive de son chant gestuel, de ses propositions d'aventure collective sur le fil tendu entre arts et sciences. C'est grâce à Dominique que nous nous sommes rencontrés, SFL et INRèV, c'est grâce à lui que les projets se sont multipliés à partir de là... Nous allons poursuivre l'aventure en nous souvenant de sa bonhommie rayonnante, et conserver l'esprit de cette recherche rayonnante, bienveillante, et inattendue. Merci Domi pour ce que tu as semé, et que nous continuerons à développer, et à "chanter tout l'été"...   Labex Arts H2H Fortement axé sur les nouvelles technologies, ce projet se propose de créer un dispositif artistique questionnant les hybridations possibles entre l’Homme et la sphère virtuelle. Il prolonge les avancées réalisées lors du projet précédent Cigale 2012 : Capture et Interaction avec des Gestes Artistiques, Langagiers et Expressifs. Le dispositif créé sera ainsi le lieu d’expérimentations tant linguistiques qu’artistiques, complémentaires et donc transdisciplinaires. Véritable plate-forme de tests de gestes et d’interactions symboliques non verbales, ce dispositif robuste et abordable devrait pouvoir fournir des gestes générés paramétrables, lieu d’expérimentations en soi, et une mise en interaction possible avec un sujet réel.
Dates: 
2012 à 2015
Responsable(s): 
Dominique Boutet  
Membres: 

Pour SFL

Pour l'INRéV, Image Numérique et Réalité Virtuelle, Arts des Images et Art Contemporain EA4010, Université Paris 8

  • Chu-Yin Chen, professeure en Arts et Technologies de l’Image, recherches sur la Vie Artificielle et sur la dynamique complexe de systèmes autonomes en création artistique numérique.
  • Marie-Hélène Tramus, professeure en Arts et Technologies de l’Image, recherche sur « la seconde interactivité », la perception/action/cognition virtuelle et l’autonomie dans la création artistique.
  • Judith Guez, doctorante  et ATER en Esthétique Sciences et Technologie des Arts, spécialité Image Numérique et Réalité Virtuelle ; spécialisée dans l'exploration d'espaces d'illusion entre le réel et le virtuel en arts numériques.
  • Chen-Wei Hsieh, post-doctorant, docteur en Esthétique Sciences et Technologie des Arts, spécialité Image Numérique et Réalité Virtuelle; spécialisé notamment dans la conception et le développement de dispositifs d’interactivité pour les arts de la scène.
  • Jean-François Jégo, post-doctorant, docteur en informatique temps-réel et réalité virtuelle ; spécialisé en interaction gestuelle.
  • Dimitrios Batras, doctorant stagiaire en 2014 en Esthétique Sciences et Technologie des Arts, spécialité Image Numérique et Réalité Virtuelle ; spécialisée en interaction et immersion en réalité virtuelle et augmentée.
  • Florine Fouquart, étudiante stagiaire en 2014 du master Arts Technologies de l’Image Virtuelle : préparation et exploitation des bases de données de geste.
  • Amélie Gabriel, étudiante stagiaire en 2013 du master Arts Technologies de l’Image Virtuelle : recherche graphique.
  • Guillaume Metais Lannaud, étudiant stagiaire en 2013 du master Arts Technologies de l’Image Virtuelle : recherche graphique.
  • Isabelle Lemaux, étudiant stagiaire en 2013 du master Arts Technologies de l’Image Virtuelle : recherche graphique. 

et pour le CNSAD, Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique de Paris

  • Clara Chabalier, étudiante en second cycle, metteure en scène et actrice, recherche sur l'acteur virtuel et son articulation avec des acteurs réels autour d'une scénographie.
  • Sébastien Lenglet, adjoint du directeur chargé des enseignements et de la communication.Julien Lubek, metteur en scène et comédien français, enseigne l'art du mime.
  • Julien Lubek, metteur en scène et comédien français, enseigne l'art du mime.

 

 

Equipe(s): 
Porté par SFL