[Grammaires Créoles] Jenny Avril (FLA, Haiti) / Judith Africot (FLA, Haiti) / Maxime Deglas (UP8)

Titre: 
Stratégies impersonnelles en haitien / Alternances forme longue - forme courte des verbes en haitien/ Morphologie adjectivale du créole guadeloupéen
Date: 
Lundi 11 Juin 2018 - 14:00 à 17:00
Lieu détaillé: 

salle 124

Description: 

14-15 Jenny Avril (FLA, Haiti)   Sur les stratégies impersonnelles en créole haitien

15-16 Judith Africot (FLA, Haiti) L'alternance forme longue/ forme courte des verbes en créole haitien (résumé ci-dessous)

16-17 Maxime Deglas (Université Paris 8) Morphologie adjectivale du créole guadeloupéen (résumé Deglas)


Résumé
Judith Africot (FLA, Haiti)
L'alternance verbale forme longue/ forme courte en créole haitien
Des travaux ont montré que dans certains créoles il y a existence de deux formes du verbe. Henri (2010) parle de phénomène d'alternance de forme en Créole mauricien où elle montre que plus de la moitié des verbes en mauricien alternent entre une forme longue et une forme courte.
L'alternance entre deux formes a également été observée en creole haitien. Certains auteurs parlent d'une simple élimination de la voyelle finale analysée comme un phénomène de troncation; c'est le cas de DeGraff (2001) pour le créole haïtien (CH). D'autres postulent que c'est un phénomène plus complexe où l''utilisation de la FC n'est pas toujours un simple résultat de l'amuïssement de la voyelle finale. Parfois elle est soumise à des contraintes syntaxiques ou des conditionnement sémantiques et discursives, Henri (2010) pour le créole mauricien (CM).  De ce fait, nous nous posons la question de savoir s'il s'agit du même phenomène en CM qu'en CH et sur quels critères analyser ces deux formes en CH ?  Comment les travaux faits sur le CM peuvent nous aider à analyser ce qui se passe en CH ?