Axe transversal Faculté du langage et Cognition

[Archives]

Responsables de l'axe : Patricia Cabredo Hofherr, Léa Nash, Isabelle Roy

L'Axe transversal Faculté du langage et Cognition vise à approfondir et élargir, en mettant à profit la multidisciplinarité  au sein de l’Unité, la discussion autour des développements qui depuis une décennie affectent directement les fondements théoriques de la linguistique et le profil même de la discipline.
Dans les travaux menés au sein de l'UMR 7023 la linguistique est fermement ancrée comme sous-discipline des sciences cognitives. Or, il n’y a pas de réponse univoque à la question de la place précise qui revient au langage parmi les autres phénomènes du domaine de la cognition, tels que la perception, l’attention, la mémoire et le raisonnement dans un sens plus large.

L'un des débats centraux concerne la nature de l'apprentissage d’une langue : s'agit-il d'un apprentissage parmi d'autres ou bien d'une acquisition particulière, propre au langage parce qu’elle est le produit d'une faculté du langage spécifique ? Cette question est d’autant plus complexe que la réponse n'est pas forcément la même pour différents aspects de la compétence linguistique, comme par exemple la phonologie ou la pragmatique.

La question de la nature de l'apprentissage de la langue est étroitement liée à la question de la variation linguistique : les langues ont-elles un ensemble de principes et structures communs qui guideraient l'acquisition et en même temps limiteraient la variation entre les langues ?
L'axe transversal organisera des séminaires autour des questions suivantes :

  • La variation interlinguistique donne-t-elle des arguments contre l'hypothèse de la Grammaire Universelle ? 
  • Dans quelle mesure la théorie de l'apprenabilité permet de modéliser l'acquisition du langage sans faire appel à l'hypothèse d'une faculté du langage spécifique ?

Programme 2017-2018